Mercier et associes
 

pierre paulin

 

Pierre Paulin étudie la taille de la pierre à Beaune, avant d’entrer en 1951 à l’école Camondo. Il suit l’enseignement de Maxime Old qui l’encourage à faire un stage chez Marcel Gascoin aux côtés de Motte, Guariche et Mortier. Soucieux de modernité, Paulin entreprend un voyage en Suède. En 1953, il expose pour la première fois au SAM dans la section le Foyer d’Aujourd’hui ; remarqué par Thonet, il travaille pour la firme jusqu’en 1967. Certains modèles sont diffusés en exclusivité à la galerie M.A.I. En 1955, il dessine un siège en cuir tendu audacieux (Fauteuil Anneau) édité par Meubles TV. Son ouverture aux technologies nouvelles lui fait expérimenter un programme de sièges à housse amovible et tissu élastique sur le mode industriel. A partir de 1958, il entame une longue collaboration avec Artifort aux Pays-Bas, Pierre Paulin dessine en 1959 le célèbre F560 (Mushroom) recouvert d’une housse intégrée à la structure. Suivront plusieurs modèles de sièges emblématiques: la chauffeuse F577 (The Tongue), conçue en 1963 et éditée en 1967, la série de fauteuils F300 et F302 (1965), ou le fauteuil F582 (Ribbon Chair 1966) recouvert du textile Sundown de Jack Lenor Larsen. En 1968, il entame une collaboration suivie avec les ateliers du Mobilier National pour l’aménagement de l’aile Denon du Musée du Louvre. La même année, Paulin est sollicité par Hermann Miller pour concevoir un environnement total : le Residential Program (1968-1972), comprenant un système de mobilier que l’on peut moduler. Pour l’Exposition universelle d’Osaka en 1970, il dessine le célèbre canapé-banquette articulable Amphys édité par Alpha International (de 1 à 7 m), destinée au salon d’honneur du Pavillon français. Dès les années 60, Paulin aménage de nombreux espaces en enveloppant l’architecture de tissus tendus (magasin MFI, showroom d’Artifort, stands Roche et Bobois, etc…). Ce système d’habillage des murs trouve son aboutissement dans l’aménagement des appartements privés de l’Elysée sous Georges Pompidou (1969-1972). Son talent s’exerce également dans le domaine industriel, en 1975, il fonde le groupe ADSA.